04/02/2009

Walkyrie de Bryan Singer



Bryan Singer a rapidement bénificié d'une réputation de petit génie du cinéma après The Usual Suspect (à juste titre d'ailleurs), mais ces réalisations suivantes ont beaucoup moins convaincu. Personellement je n'ai jamais été emballé par ses adaptations de X-Men. Superman Returns quant à lui est un cas assez particulier; si le traitement du personnage stricto sensu était plutôt réussi, le film en lui même souffrait de pas mal de lenteurs (surtout au revisionnage) et finalement peu de scène d'anthologique (le crash de l'avion et... C'est tout?). C'est alors que la Warner refuse de lui remettre entre les mains le nouveau Superman (qui renaîtra grâce aux mains d'un autre réalisateur), que Singer doit se tourner vers un projet non moins ambitieux, mais un peu plus "sérieux" et "intimiste" avec Walkyrie. Finalement Walkyrie sonne un peu comme un tournant dans la carrière du jeune réalisateur; gommer les erreurs de Superman Returns ou confirmer une bonne fois pour toute son travail sur The Usual Suspect.



Pour s'atteler à cette tâche il a pu s'entourer d'un casting prestigieux; Tom Cruise, Bill Nighy, Tom Wilkinson et la RESPLENDISANTE Carice Van Houten. Singer a aussi choisit de raconter un sujet pas forcément facile à savoir la reconstitution de faits historiques. Pour rentrer un peu plus dans le sujet, Walkyrie raconte l'histoire de Claus von Stauffenberg (Tom Cruise), un officier allemand qui a participé à la tentative de coup d'état contre Hitler en 1944. On suivra donc les péripéties de ce héros qui a littéralement donné sa vie pour redorer le blason de son pays dans une époque difficile.

Compte tenu du contexte on pourrait dire qu'à la fois Tom Cruise et Singer jouaient gros par rapport à leur carrière; Singer après la catastrophe critique et financière de son Superman Returns et Tom Cruise suite à ses histoires de scientologie pas très claires... Quoi dire si ce n'est que les deux ont su sauver leur peau... Mais seulement transitoirement pour Singer...



Commençons par ce qui ne va pas dans ce Walkyrie... D'abord c'est le rythme, est-ce du au fait que l'on sait déjà que la tentative d'assassinat va échouer? Mais quoi qu'il en soit, c'est parfois dure de rester concentrer sur des lignes et des lignes de répliques sans pouvoir respirer ne serait-ce que par quelques minutes d'action. On a l'impression que Singer nous emmène dans un concours d'apnée de deux heures. Non pas que le récit ne soit pas intéressant, au contraire, il y a une certaine densité, une profondeur, mais l'aérer par quelques scènes d'action quitte à ralonger le film de 15-20 minutes aurait été un plus!

Autre gros point noir, c'est la quasi abscence de Carice Van Houten!! Mais comment Singer a-t'il pu oser n'utiliser cette actrice et ce personnage si PEU!!!!!!!!!! En tout et pour tout, on doit la voire 10 minutes dans le film et encore je suis gentil! Il y avait tant à développer sur la relation qu'elle entretenait avec son mari, ses enfants! Et pourtant pour le peu de temps que Carice Van Houten est présente à l'écran elle tue la caméra; ses regards, son visage -à ce titre la scène dans la cave de la maison lors du bombardement est une réussite totale où l'on sent toute la tension dramatique du film-... C'est un choix que je ne pardonne pas à Singer, car à quoi bon s'attacher les services d'une telle actrice (si vous ne l'avec pas vu dans Black Book, corrigez ça vite fait!) si c'est pour lui faire jouer de la figuration!



Hormis ça, pas de défauts majeurs dans ce Walkyrie. Après certains trouveront les choix de Singer lourdingue de toujours reprendre cette thématique du "petit groupe" qui se rebelle contre le méchant, mais c'est l'Histoire qui en l'occurence est faite ainsi! On sent également parfaitement la "fascination" (si je peux m'exprimer ainsi)que Singer a de cette époque et du nazisme (déjà présent dans beaucoup de ces films) tant il soigne ses plans, lèche son image et ses choix de mises en scène. Car on touche là un des points forts du film; une esthétique parfaite. Et quand je dis parfaite, c'est dans le sens: parfaitement adéquate à la situation, ni trop ni pas assez. L'ambiance est phénoménale et l'angoisse palpable. On sent sans arrêt que l'on vit un fragment de l'Histoire, une fresque d'un héros qui lutte de toutes ses forces contre le rouleau compresseur Nazis de l'époque.

Et voilà l'autre point fort du film; Tom Cruise. Je ne serais pas très objectif, sur ce plan, car j'adore Tom Cruise, et je le trouve parfait sur bon nombre de ces derniers films. Et que même s'il fait désormais parti d'une "ancienne" génération d'acteur, il est tout simplement impeccable, juste et.... touchant. Il a su cerner toute la rage et la détresse de son personnage. Grand Bravo Monsieur Cruise! Dans les autres points forts, je citerai aussi les autres acteurs (globalement tous impeccable),les décors et la bande-sons (un chef d'oeuvre).

En conclusion, difficile de dire du mal de Walkyrie sans en dire du bien et vice et verça. Singer montre toujours une certaine difficulté à monter un film rythmée sans apnée ou accoup dans la narration, mais il a un don indéniable dans les choix de ses plans, dans la façon de filmer ses personnages, de capter l'intensité là où elle est. En somme Walkyrie est un bon film sans aucun doute, mais pas encore la claque espérée (dans le genre Spielberg reste la référence avec Munich) et pourtant il s'en est fallu de peu (Et la voilà ma petite Carice Van Houten, je l'aurai vu 20 minutes de plus j'aurais sûrement crier au génie!!). Mais je pense que ce cher monsieur Singer s'est donné un bon gros surcis qui lui permettra cette fois-ci de corriger ses erreurs une fois pour toute!

Un peu d'infos sur l'opération Walkyrie.


Et un petit bout de la BO:

5 commentaires:

Bababaloo a dit…

Merci pour ces impressions, clair que Carice Van Houten est magistrale dans Black Book tout comme le film !!!!

Aaaah ca donne envie de le voir ce Walkyrie :D

Oui le W que les français prononce V m'a fait enormement rire en guise de titre de ton billet ;)

Fred M. a dit…

Ah oui le fameux W qu'on prononce V... C'est la french touch ça monsieur :D

Sinon j'ai oublié de préciser un petit détail, c'est dommage que le film n'est pas était tourné en allemand... Voir Hitler parler français, ça nuit à l'immersion!!

Bababaloo a dit…

Tu as vu la VO ??? ou la VF ???
Car en Vo c'est peut-être en allemand non ?

Oui le fameux V/W français, French Touch peut-être mais erreur de langue ;)

Oui un W se lit W et un Vagon se prononce Whagon :D

C'est tou simple en fait, la phonétique (française est la pour nous aider), il fau savoir qu'un oiseau s'écrit phonétiquement WAZO donc si je devait le lire à la "francaise" ca donnerait un VASO et pourtant on dit bien un Wazo cqfd :D

Les francais ont torts :fou:
Les belges on eux raison :D
Pour les chiffres c'est une autre histoire puisque la victoire revient aux suisses :D

Fin du HS !

Fred M. a dit…

Non vu en VF... Et il me semble que la VO est en version anglaise! Mais à vérifier!

Aleks a dit…

Je l'ai vu aussi, j'ai vraiment bien apprécié ;)