24/06/2008

Frontière(s) de Xavier Gens ou Hostel Made In France?

La question est posé... Frontière(s), n'est pas vraiment à mon sens un Hostel français à proprement parler... En fait Frontière(s) est plus un gros mélange de tous les grands classiques de l'horreur, Texas Chainsaw Massacre en tête (la version de Hooper bien entendu!)... Mais Frontière(s) se démarque surtout d' Hostel par son message politique plus qu'explicite.



L'action prend place aux soir des deuxièmes tours des éléctions présidentielles en France, et on apprend qu'un parti d'extrême droite arrive au pouvoir et que suite à ces résultats de multiples émeutes éclatent à travers toute la France. On suit les "aventures" de quelques jeunes banlieusards parisien (ô combien caricaturé; cf: "Jte nique ta race, bâtard de ta mère") qui en profitant des émeutes ont fait un casse et sont donc en cavale... Compte tenu du contexte, ils décident se passer la frontière (d'où le titre) Luxembourgeoise pour être à "l'abri" dans une petite auberge qui paraît des plus paisible (j'insiste sur le "paraît"). Manque de bol pour eux c'est une communauté néo-nazis qui les attends... Voilà pour le speech de départ...

On ne peut pas plus explicite comme thématique. Le problème, c'est que l'on ne sort jamais de cette "brutalité", alors pour le premier degrés, tant mieux, car Frontière(s) est là pour ça, mais c'est dommage pour le second degrés qui du coup tombe complètement à l'eau... Du coup, on ne sait pas si l'on est en face d'un film avec message politique ou une grosse boucherie sans arrière pensée. Et ce n'est pas les personnages qui nous aideront car même si on a droit à des "méchants" avec un gros potentiel, ils sont assez mal exploités... Le personnage de Le Bihan est un très bel exemple, on sent qu'on tient là un personnage riche et haut en couleur, mais qui hélas ne décolle jamais vraiment... De même l'intrigue secondaire avec "les enfants" auraient mérité d'être exploité bien plus, pour ne donner ne serait-ce qu'un background plus profond à tout ça qu'une bande de dégénrés néo-nazis sanguinaire... Dommage aussi pour "le père" qui tant qu'on ne le voit pas inspire la crainte et l'effroi, mais une fois qu'on le voit apparaître perd toute crédibilité (il m'a plus fait rire que flipper... Pour vous dire j'ai pensé à Papy fait de la résistance...)... Alors certes, ça donne une pointe d'humour à un film qui est profondément violent et noire... Mais non, trop de caricatural tue le caricatural... Dommage Xavier Gens passe surement à côté d'un coup de maître à mon sens...



Cependant tout n'est pas à jeter dans Frontière(s)... La violence visuelle pourra en retourner certains par exemple, les clins d'oeils aux nombreux grands classiquede l'horreur fera plaisir à d'autres (Texas Chainsaw Massacre, Hostel, Calvaire), et la musique reste efficace dans les moments clés du film...

Mais il en reste un goût d'inachevé flagrant, comme si X.Gens n'était pas allé au bout des choses, car à vouloir faire un film ENORME aussi bien sur le plan visuel que scénaristique, finalement on arrive à un film moyen sur toute la ligne, voire mauvais scénaristiquement... Reste des scènes gore que même si on en connaît d'avance le dénouement reste efficace car Gens sait parfaitemet tenir une caméra...



Mais il manque ce petit plus, ce petit quelque chose qui aurait permis à Frontière(s) de s'inscrire dans l'histoire du gore/violent/malsain français... Certes Gens a foutu un sacré coup de pied dans la fourmillière du cinéma français qui reste beaucoup trop consensuel et bloqué dans des codes et un conformisme vieillot, mais son côté trop primaire gâche tout et finalement Gens tend le bâton pour se faire battre...

Alors Frontière(s); nanar ou chef d'oeuvre bourin/gore? Sûrement qu'il faut trouver une place intermédiaire à ce premier coup d'essai de Gens qui prouve quoi qu'il en soit qu'il va falloir suivre ce que le bonhomme va proposer dans le futur... Mais si vous attendiez la révolution, passez votre chemin et attendez plutôt le nouveau film de Pascal Laugier: Martyrs qui ne devrait pas lui, échapper à l'interdiction aux moins de 18 ans malheureusement...



Teaser de Martyrs:


1 commentaire:

Bababaloo a dit…

Raaaah tu m'as donné envie de le voir ce Frontieres maintenant .... Putain le Bihan est méconnaissable en "boucher" O_O'