12/09/2007

Massacre...




C'est le mot qui revient concernant une des séries de film les plus connus (du moins par le nom) de l'histoire du cinéma, j'ai nommé: Massacre à la Tronçonneuse de Tobe HOOPER... Tout le monde sait que Massacre à la Tronçonneuse est "inspiré" du tristement "célèbre" massacre qui a eu lieu aux Etats-Unis... Bon en fait il n'y a pas eu de véritable maniaque qui courait aprés les gens avec une tronçonneuse pour les découper en rondelles à proprement parlé... Mais un certains Ed Gein, et là c'est véridique, qui était un peu pris pour l'idiot du village. Il vivait seul avec sa môman dans une petite ferme au Texas et n'avait pas de femme, et comme il n'était pas des plus instruit, tout le monde se foutait un peu de lui... Le jour où sa mère rendu son dernier souffle, il perdit plus ou moins la raison et devint encore plus étrange qu'il ne l'était déjà... Personne ne prêtait attention au bonhomme, il allait faire ses courses sans parler à personne, ni même à la vendeuse de la superrette du coin... Concernant cette dernière, un beau jour, il se ramena dans le magasin, s'assura qu'il n'y avait persone et lui tira dessus à coup de fusil de chasse, par je ne sais quel "miracle" personne n'entendu le coup de feu et il ramena le corps de sa victime dans son "humble demeure". L'enquête menait son plein pour savoir qui était l'auteur du meurtre, mais personne ne suspectait Ed Gein; l'idiot du village... Ce dernier se rendait même au bar quelques fois et plaisantait en disant: "Ahhh.. Le cadavre, je sais où il est, il est dans ma cave!"... Là encore, on rigolait bien, mais personne n'avait un instant l'idée qu'Ed Gein disait vrai... Quelques autres disparitions étranges eurent lieu et la police finit par s'orienter finalement vers Ed Gein et sa ferme qui commençait à refouler sévère... Et le jour de la perquisition... Arriva ce qui arriva... Cadavre, sang et charcuterie (si je peux m'exprimer ainsi).... En dehors de l'odeur pestilentiel qui émanait de la ferme de l'ami Ed, on a retrouvé des morceaux d'organes et de peau un peu partout... Avec la peau de ses victimes, Ed Gein se faisait des ornements, des couvertures ou pire des "combinaisons" qu'il "enfilait" (je sais, désolé c'est crade, mais c'est la triste vérité).. Il se faisait également des masques avec le visage de ses victimes... Si vous cherchez un peu sur le net vous trouverez des tas de renseignements sur Ed Gein, et croyez moi, ce n'est pas beau à voir entre la nécrophilie avec le corps de sa défunte mère ou la taxidermie "maison" avec les corps... Bref tout ça pour vous dire que le "Inspiré de fait réel" de Massacre à la Tronçonneuse est loin d'être usurpé (au contraire de bon nombre de films qui sortent de nos jours)... Et c'est ça aussi qui fout un peu les chtons... Je trouve même que Massacre à la Tronçonneuse (je parle biensûr de l'original pas du remake) est presque une version Light de la réalité et pourtant Dieu sait (ou non!) que ce film est malsain....

Alors, si vous n'avez pas vu Massacre à la Tronçonneuse version 1974 ( ON SEN FOUT DU REMAKE avec miss Grololo quand bien même il était fun pour une petite soirée Pizza/Coca) et que vous pensez avoir le coeur suffisament solide (c'est bien plus dérangeant et insupportable qu'un Saw ou d'un Hills Have Eyes...) tentez l'expérience...

Ce n'est pas tant le côté gore qui dérange, d'ailleurs, le film n'est pas vraiment gore en lui même, surtout avec un titre pareil... Non ce qui choque dans Massacre à la Tronçonneuse, c'est le côté purement malsain des choses... Quand les protagonistes vont entrer dans la ferme, vous avez beau être dans votre salon, vous vous sentez clostrophobe tout d'un coup, vous sentiriez presque les odeurs nauséabondes de cette maudite baraque...

Autre point fort que celui de l'immersion, je veux parler aussi des personnages, car ils sont tous trés "attachant"... Passons sur LeatherFace que tout le monde connaît, quoi non?? Bon une photo et vous le connaîtrait...



Bon c'est un peu le premier personnage qui nous vient à l'idée quand on pense à Massacre à la Tronçonneuse car c'est lui le "Tronçonneur" dans l'histoire, c'est toujours lui qui fait le sale bouleau... Malgré son apparente robustesse et force, il est surement psychologiquement le personnage, le plus faible et le plus dérangé... Dans Massacre à la Tronçonneuse (MALT) on le voit souvent "s'en prendre plein la geule" par ses congénères et il agit souvent comme un enfant faisant tout et n'importe quoi si on ne lui donne pas d'ordre... C'est aussi ce qui fait de lui le personnage le plus imprévisible de tous... Une des autres preuves de son dérangement psychologique et le fait qu'il se confectionne des masques avec la peau de ses victimes, cachant son propre visage, dans aucun des films on ne peut réellement voir son vrai visage... Il change aussi souvent de vêtements et n'hésite pas à se maquiller et ressembler à une femme... Dans MALT 2, on peut dire qu'il fait sa " crise d'adolescence" et il va découvrir la sexualité (Tout est parfaitement décrypter sur un article de DVDrama, le lien est en fin de post) et éprouvera un drôle de sentiment qu'on pourrait appeller amour primaire ou plutôt "fétichisme humain"...

Sinon niveau perso, on est gâté et toute cette belle famille est un "régale" niveau personalité... Entre le chef de famille hyper dérangé voulant imposer son autorité à tout bout de champ, le frère de Leatherface qui se fout complètement de ce dernier ("tronche de cuir") et le "fameux" grand-père et sa rigidité cadavérique...

Vraiment Massacre à la Tronçonneuse est un film glaçant... Non pas vraiment pour son côté gore, pour ça vous avez Saw 3 qui niveau gore sait mettre mal à l'aise... Mais pendant certaines scènes vous vous répèterez dans la tête "Non arrêtez ça, faites que cette scène se finisse", limite vous ne regarderez pas, voire vous boucherez les oreilles pour ne pas entendre les hurlements... Pour ceux n'ayant vu que le remake, ce dernier n'a ABSOLUMENT rien à voir avec l'original donc ne soyez pas influencez par le remake pour vous plonger dans l'opus original, car vous passeriez peut-être à coté de quelque chose de rare!

Alors passons à quelques petits détails technique maintenant... Car si vous voulez vous plonger dans ce film vous avez plusieurs choix... En gros vous en avez 3 solutions...

En France vous avez deux choix:
  • L'edition StudioCanal simple, vous la trouverez facilement dans les bacs à 9€. Elle a le net avantage d'être peu cher, mais la qualité d'image est relativement mauvaise... Le film datant de 1974, studioCanal n'a pas vraiment fait un travail de restauration sur cette édition...
  • L'édition StudiCanal Collector, la vous trouverez le film dans un transfert beaucoup plus interressant... L'image est meilleur mais reste "brumeuse". Cependant le 2ème DVD est blindé de bonus et le packaging est vraiment sympa. Mais elle devient difficilement trouvable (Ebay, 2xmoinscher, Priceminister restent des solutions c'est défois assez cher!)...

Vous pouvez aussi vous tournez vers l'import si vous avez de quoi lire du Zone1:

L'édition Ultimate des USA est vraiment le TOP du top et croyez moi, niveau image et pallette de couleur, c'est bluffant! En regardant le film, on croirait presque regardez un film tout récent et c'est réellement apréciable (même si certains diront que ça enlève un peu le côté "véridict" des images)... Pour moi c'est le must, seulement il y a un hic, il n'y a ni piste française, ni sous titre français dans cette édition, donc si vous n'avez jamais vu le film et que vous êtes pas un pro de l'anglais...

Je vous laisse en compagnie de capture d'écran comparant le Zone 2 de StudioCanal (edition Simple) et le Zone 1 (Edition Ultimate) pour voire les différences niveau image...


Le zone 2 en haut, le zone 1 en bas... Regardez le mauvais cadrage su zone 2 (bordure noire) et la qualité d'image est sans appel!!




Alors là c'est flagrant, croyez moi je n'ai pas fait de la retouche perso... Le manque de couleur du Z2 est évident, impossible de virer vers les couleurs chaude, et impossible de voir les "détails dans la maison"



Ca se passe de commentaire, regardez le champ et le coucher de soleil...

Bon perso, il est clair que je préfère le Z1, surtout que le packaging est vraiment sympa, mais bon...

Quoiqu'il en soit... Ne passez pas à côté de Massacre à la Tronçonneuse si vous êtes fan de film fort en émotions, car c'est un classique, voire même un fondateur...


Lien:La sexualité de Leatherface
Musique: Saw-MainTheme

Aucun commentaire: