14/02/2007

Saint Valentin était pharmacien?

You are the bluest light...


Passer la saint Valentin a réviser de la pharmacologie n'est peut-être pas la Saint Valentin dont tout le monde rêve, mais ce n'est peut être pas non plus la Saint Valentin que tout le monde veut éviter.En fait réviser me permet d'éviter de penser à d'autre chose pas forcément joyeuse (bien que la pharmaco en soit ne soit pas spécialement joyeuse).

C'est idiot mais je viens de réaliser qu'il est plus facile d'oublier un cours de deux heures sur la morphine que d'oublier une personne en particulier. Franchement dans certains cas, l'inverse serait tellement plus simple. Je ne me plains pas, je constate simplement. Je ne fais pas une dépression de la Saint Valentin, c'est juste que tous les jours j'y pense est qu'aujourd'hui est un jour plus propice pour en parler non? Vous n'avez jamais ressentie ça? L'impression que vous n'éprouverez plus jamais un sentiment donné avec cette intensité, cette émotion, cette sensation... Ca m'arrive tous les jours. C'est juste que je n'arrive pas à oublier quelqu'un en particulier, c'est juste que j'ai essayé, c'est juste que j'ai fais souffrir des gens à cause de ça, c'est juste que j'en fais souffrir encore, c'est juste que j'en ferais souffrir d'autre, c'est juste que je ne suis pas prêt à recommencer... Le temps érode les souvenirs à petits feu et c'est vrai que si je ne me sens toujours pas prêt à recommencer quelque chose dans ce domaine, j'ai vraiment la sensation que bientôt je le serai. Je ne dirais pas que je l'aime encore, je ne dirais pas que je ne l'aime plus, je dirais que je ne l'ai pas oubliée et que je ne l'oublierai jamais ... "On oublie jamais rien, on vit avec"...

If that's the way it is, then that's the way it is...
She's The bluest Light...

Musique: Blue Light- Bloc Party (engineers anti gravity mix)
Photos: Pas de photos today désolé (Les gens du H11 j'oublie pas;) )

Aucun commentaire: